Instruction Villani ou vilenie éducative

Le plan Numérique qui se déploie à la rentrée financera notamment l’équipement en tablettes des élèves de 5e. Mais pour l’informatique comme champ disciplinaire, il n’y a pas grand-chose. Des tablettes, les élèves en ont à la maison ! Savoir se servir d’une tablette, ce n’est pas cela l’enjeu : un enfant un tant soit peu curieux apprendra cela tout seul, sans aide. En éducation, l’enjeu, c’est d’apprendre à penser, ce qui est bien plus difficile. Très peu d’enfants auront la possibilité d’apprendre l’informatique, l’algorithmique en famille. C’est le rôle de l’école. De la même façon que l’on apprend l’art des démonstrations mathématiques à l’école plutôt qu’en famille. Ce n’est donc pas pour des tablettes que l’éducation nationale doit donner de l’argent : la valeur ajoutée de l’école est dans la relation cruciale enseignant-élèves.

— Cédric Villani

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × trois =