+41768223669 emmanuelle@egermond.ch

La première réponse quand on parle de surveillance est “Je n’ai rien à cacher”.
Il est difficile de répondre à cette remarque, non pas parce qu’elle a le moindre sens, mais parce que lorsque l’on déclare à quelqu’un qu’il a tort et qu’il est un danger pour lui-même et pour les autres, on le pousse, en général, à ce justifier en détruisant, su même coup toute discussion toute discussion.

Une très bonne conférence de Glenn Greenwald à voir et à méditer.

There is a very common sentiment that arises in this debate, even among people who are uncomfortable with mass surveillance, which says that there is no real harm that comes from this large-scale invasion because only people who are engaged in bad acts have a reason to want to hide and to care about their privacy.

Même parmi ceux qui s’oppose à la surveillance de masse, beaucoup pense que cette surveillance ne pose de vrais problèmes qu’à ceux qui commettent des crimes et qu’ils sont les seuls à vouloir se cacher et protéger leur vies privée.

Glenn Greenwald
Glenn Greenwald – Pourquoi la vie privée est importante (2014)